Le Petit Journal Montparnasse a ouvert en 1985, dupliqué par André Damon sur celui de St Michel dont il est propriétaire depuis 1969. Une époque de renouveau du jazz au cours de laquelle sont nés le New Morning (1981), le Sunset, le Duc des Lombards (1984). Après avoir été le repaire des musiciens du label Dreyfus-Jazz, Michel Petruccianni ou Eddy Louiss, il était devenu sous l'ère Perdriel le lieu privilégié d'un jazz "à la papa". André Robert a repris le Petit Journal Montparnasse au début de l’année 2013 en le rachetant à Claude Perdriel avec une volonté de redonner un souffle à ce célèbre établissement parisien.. Fin 2016, changement radical de style le cabaret jazz de Montparnasse adopte une déco et un menu créoles et prend le nom de «Dame Rose» pour évoquer la Louisiane  et avec une nouvelle programmation musicale, où le jazz et le blues conservent une place, mais semble-t-il minoritaire, autour d'un éventail de musiques africaines et latines.

Une mémoire de trente ans de jazz qui disparaît mais heureusement, il reste ces images par JzzM

le 29 avril 2016. Michele Hendricks 

« A Little Bit of Ella (now and then) »

line up :

Michele Hendricks (voix)
Olivier Temime (sax ténor)
Ronald Baker (trompette)
Denis Leloup (trombone)
Arnaud Mattei (piano)
Bruno Rousselet (contrebasse)
Philippe Soirat (batterie)

le 11 avril 2016. Céline Bonacina

line up :

Céline Bonacina (sax baryton et soprrano)

Gwilym Simcock (piano)

Asaf Sirkis (batterie)

Chris Jennings (contrebasse)

le 7 avril 2016
Yvan Le Boloch
© Patrick Martineau Photography 2018 - Tous droits réservés à Patrick Martineau. Utilisation des photographies soumise à autorisation
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • Pinterest Social Icon